PARC NATIONAL DE JASPER

Après un long moment sans avoir écrit sur le blog. J’ai eu envie de m’y remettre pour finir de parler de notre voyage dans les rocheuses canadiennes. On continu donc vers le Parc National de Jasper où nous avons passé quelques jours. Il est bien plus grand que celui de Banff et aussi bien moins visité. On dit d’ailleurs qu’il y est plus facile de rencontrer des animaux sauvages et on peut le confirmer. Après plusieurs jours dans les rocheuses où l’on commençait à perdre espoir, on a eu la chance d’y apercevoir des ours. Une mère grizzly et ses trois petits en bord de route, une expérience magique. On a également croisé d’autres animaux tels que des wapitis et marmottes. On est arrivé au parc de Jasper par l’Icefield Parkway dont on a parlé dans l’article sur Banff, c’est la route qui traverse des paysages grandioses faits de lacs et montagnes. On a décidé de faire plusieurs arrêts sur le chemin avant d’arriver à la ville de Jasper. On s’est donc d’abord arrêtés au Lac Horseshoe, ce beau lac à la couleur bleue-verte. On s’y est offert une fraiche baignade qui n’aura duré que quelques courtes minutes. Si l’on est courageux comme Antoine on peut aussi sauter du haut des falaises.

On a ensuite continué notre route vers les Chutes de Sunwapta. Très populaires, le site est devenu malheureusement trop aménagé et on y croise beaucoup de monde, ce qui enlève un peu de charme et de tranquillité au lieu. On y observe les profondes crevasses formées par la rivière. On traverse les différents ponts qui permettent des points de vue différents sur les cascades et la roche qui s’est creusée au fil des années. On découvre également que l’orientation de la rivière change au cours du temps, dessinant de nouveaux chemins qui remplacent ceux déjà commencés.

Nous avons ensuite continué notre journée vers le Mont Edith Cavell. En temps normal il est difficile d’avoir accès à ses sentiers à moins d’avoir réservé des mois à l’avance. On a eu de la chance de pouvoir s’y rendre car c’est surement une des plus magiques et uniques randonnées qu’on est pu faire. On y découvre un des pics les plus impressionnants et marquants de la région. Son glacier se dresse en haut de la montagne comme sur le point de s’effondrer à tout moment. On se rapproche ainsi vers le lac créé par la fonte du glacier Angel. Des icebergs de toutes tailles se sont formés à la surface de l’eau. C’est pour nous la première fois que l’on peut en observer et même toucher. On plonge la main dans l’eau glacée pour ressortir de tout petits glaçons fuselés.

Le lendemain on a continué notre aventure par la visite du lac Maligne, une des attractions phares du parc. Ce grand lac bleu émeraude entouré de magnifiques forets et sommets enneigés. On a décidé de se séparer en deux équipes. Une première partie en direction du sentier difficile de Bald Hills qui au bout de plusieurs heures de marche offre une vue dégagée magnifique sur le paysage alentour. C’est aussi l’occasion d’une session de glissades dans la neige. La deuxième, plus tranquille, pour une croisière sur le lac en direction de Spirit Island. C’est le lieu prisé des touristes que l’on a pu voir sur de nombreuses photos. La traversée est très agréable et permet de profiter de la vue magnifique depuis l’intérieur du lac. On avoue cependant que le prix n’est pas donné.

Le jour suivant on a quitté Romain et Sylvie qui sont rentrés à Vancouver. On a donc continué notre voyage à deux. Nous sommes ainsi allés visiter le Canyon Maligne qui alimente le lac Maligne. C’est un enchainement de cascades vertigineuses et parois de roches finement creusée par l’eau. Certaines chutes peuvent atteindre jusqu’à 50 mètres de hauteur. On emprunte les différents ponts qui longent la rivière jusqu’à la formation du lac. La partie supérieure du sentier est la plus impressionnante.

On a continué notre exploration par le lac Anette où nous nous sommes arrêtés pour pic-niquer et faire une petite pause détente sur sa plage. À cet endroit, on trouve un ensemble de lacs où le peut pratiquer toutes sortes d’activités aquatiques. Évidemment comme tous les endroits facilement accessible en voiture les plages sont très prisées et donc pleines de monde. Le beau lac Anette invite à la baignade si on aime l’eau fraiche bien entendu. On s’est aussi laissé tenter par une petite balade avec nos bateaux gonflables avant que l’averse arrive et nous pousse malheureusement à partir.

Nous avons fait la dernière étape de notre séjour à Jasper à la Vallée des Cinq Lacs. Comme son nom l’indique elle regroupe cinq lacs aux différents dégradés de bleus et de verts. On prend ainsi le sentier qui longe chacun d’entre eux. On peut également découvrir de nombreuses fleurs de prairie et libellules colorées, c’est un décors magnifique. Sur un des lacs on a pu observer la technique de pêche des oiseaux qui s’élancent en apnée jusqu’au fond de l’eau pour attraper leur proie. On peut ensuite continuer sur la seconde partie du sentier qui parcours la fôret si on veut marcher un peu plus. Il faut cependant faire attention car c’est un chemin très emprunté par les VTT.

Où manger dans le Parc National de Jasper?

Pour une petite pause café, sandwichs et gâteaux, on s’arrête au Bear’s Paw Bakery. Une mignonne boulangerie qui possède deux antennes dans la ville. Pour le soir, nous avons testé le Downstream Lounge. Il propose de bons cocktails et plats locaux tel que le steak de rêne qui est extrêmement tendre. Comme presque tous les restaurants de Jasper les prix sont plutôt élevés.

Où dormir dans le Parc National de Jasper?

Nous avons campé au Wapiti Campground qui longe la rivière Athabasca. Il n’a rien de particulier, ce n’est pas le plus sympa des campings que l’on ait fait mais il fait l’affaire pour quelques jours. Cependant mieux vaut faire attention à ses affaires. Lorsque Romain et Sylvie nous ont quittés et ont donc démonté leur tente on a eu la mauvaise surprise de voir que toutes nos affaires avaient été retirées de notre emplacement. Après de longues recherches on a pu les récupérer près du cabanon des rangers.

N’hésitez pas à aimer, commenter et suivre la suite de notre voyage au Canada

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

WordPress.com.

Retour en haut ↑

<span>%d</span> blogueurs aiment cette page :