SAN JOSE

Pendant nos vacances, nous sommes partis à la découverte du Costa Rica avec Marie, une amie d’Antoine. Nous avons commencé notre séjour par la capitale San Jose. On ne nous a pas vraiment conseillé cette ville mais on voulait découvrir le côté authentique du pays, loin des images paradisiaques. On ne peut pas dire que ce soit un coup de coeur mais elle reste toutefois intéressante à visiter. Pour découvrir les édifices et l’atmosphère de la ville on a donc réalisé un Free Walking Tour avec notre accueillante guide de l’agence Carpe Chepe. On a pu notamment apprendre que la ville s’est développée grâce aux plantations de café et qu’il ne reste plus beaucoup d’édifices coloniaux dû aux nombreux tremblements de terre qu’à connu le pays.

Nous avons commencé le tour par la visite du beau Théâtre National. Dans son jardin on peut admirer un des bustes de Chopin et d’autres statues représentant la danse, la gloire et la musique. Puis la salle d’entrée avec ses moulures dorées, ses peintures et ses statues de marbre. On n’a malheureusement pas pu rentrer dans la salle principale mais l’entrée est déjà une jolie découverte. On peut également en profiter pour acheter aux vendeurs ambulants le fameux billet de 5 colons représentant l’une des magnifiques fresques du théâtre.

On se dirige ensuite vers le Parque Central, la place principale qui grouille de monde et de vendeurs ambulants. On peut également rentrer à l’intérieur de la Cathédrale Metropolitana. Puis on continu notre chemin vers le marché central. On flâne entre les allées, on déambule dans les étals d’herbes, fruits et légumes qui se mélangent aux boutiques de souvenirs. C’est aussi l’occasion de découvrir la gastronomie locale dans les différents stands.

Après cette petite pause on repart vers le Parque Espana, cet agréable parc au milieu de l’agitation de la ville.  C’est l’occasion de découvrir les plantes tropicales et arbres à liège que l’on touche amusé. Dans le coin du parc on trouve l’Edificio Metalico, une école entièrement composée de métal réalisée par Mr Eiffel. On termine le tour par le Parque Nacional avec le Monument National qui rend hommage aux batailles entre les pays d’Amérique central et les États-Unis. Sur le chemin du retour on découvre les oeuvres de street art en peinture ou mosaïques, très présentent dans ce quartier. Puis nous nous sommes perdus en rentrant à l’auberge mais ça nous a permis de découvrir le magnifique Cimetière de San Jose. Aménagé comme un parc, certaines de ses tombes remontent à plusieurs siècles et adopte des formes de pyramide. On profite également d’une vue imprenable sur les collines de la région.

Où faire une pause à San Jose?

Pour tester la saveur du café costaricain et découvrir les techniques de préparation on se dirige à La Mancha Cafe. On peut aussi profiter de la jolie verrière. Alma de Cafe, le café du théâtre national est une agréable halte dans un cadre sublime pour se désaltérer d’un café ou chocolat chaud. Pour manger une glace on se dirige à l’institution La Sorbetera de Lolo Mora à l’intérieur du marché qui propose un unique parfum à base de lait, cannelle et oeuf sous différentes formes. C’est un délice!

Où manger à San Jose?

Sur les conseil de notre guide, nous sommes allés manger à la Soda Tala pour découvrir les plats authentiques du pays et notamment le casado, la spécialité à base de viande, d’haricots, de riz et de bananes plantins. Les dames crient les noms des savoureux plats qui arrivent par de petits ascenseurs servis dans une minuscule salle pleine de monde. On ne peut plus typique. Petit café, plein de charme avec sa décoration originale, le Cafe de los Deseos propose des plats variés comme tartares ou burgers que l’on accompagne d’une bonne sangria.

Où sortir à San Jose?

Il faut savoir que le Costa Rica n’est pas une destination très festive, la plupart des lieux de sorties ferment à 22 heures. De plus, San Jose est une ville dangereuse de nuit où il ne faut vraiment pas se balader à pied. On a quand même pu profiter d’un bar très sympa, le Stiefel Pub. On y découvre toute sorte de bières artisanales dans un décors d’affiches et de murs tagués qui lui donne un caractère particulier.

Où dormir à San Jose?

On a pu tester deux auberges de jeunesse à San Jose. La première Capital Hostel, superbe auberge magnifiquement décorée et très confortable avec un joli jardin à l’arrière. Parfait pour un séjour au calme. La deuxième, Selina dans un style différent, plus festive que la première et plus centrale mais aussi avec des chambres plus confinées.

 

N’hésitez pas à aimer, commenter et suivre la suite de notre voyage au Costa Rica

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :