MORELIA

Morelia est une ville magnifique dont son coeur colonial est classé au patrimoine mondial de l’Unesco. Capitale de l’état de Michoacan, son style est pourtant bien différent des autres villes de l’état. Ses bâtiments arborent une jolie couleur rose lorsque le soleil se pose sur ses pierres. La ville fut une des premières cités espagnoles et porte aujourd’hui le nom d’un des héros de l’indépendance qui est né ici, Morelos.

Sur la place principale de la ville, on trouve l’imposante et belle cathédrale. Sa construction à nécessité plus d’un siècle de travail mais le résultat en valait la peine. A l’intérieur, on découvre les murs finement décorés et  plusieurs immenses orgues. Cependant, l’objet qui attire le plus l’attention est un statue en pâte de maïs coiffé d’une couronne en or offerte par le roi Philippe II d’Espagne. A la nuit tombée, la cathédrale s’illumine de plusieurs lumières pour que l’on puisse contempler sa beauté sous un autre angle.

Nous avons pu visiter le magnifique Palacio Clavijero avec sa grande cour et sa fontaine centrale. Il abrite un mural de Adolfo Mexiac représentant les grandes personnalités de l’état de Michoacan. C’est un centre culturel où l’on découvre également une belle collection d’art contemporain et de photographie comme celles saisissantes de Gildardo Gallo.

Pour les mexicains, les héros de leur histoire sont très importants. On comprend ainsi qu’un musée à la gloire de José Maria Morelos y Pavon, héros de l’indépendance, ait été réalisé à l’endroit où celui-ci vit le jour. Effectivement, c’est au Museo Casa Natal de Morelos que celui est né le 30 septembre 1765. Un flambeau brule à l’endroit présumé de sa naissance.

La ville possède un deuxième musée sur Morelos dans une belle demeure où il vécut un temps, le Museo Casa de Morelos. On y apprend beaucoup de choses sur sa vie et le mouvement indépendantiste grâce à des documents et objets archéologiques.

Le Colegio de San Nicola est un lieu étonnant. C’est ici que Morelos fit ses études et que des collégiens ont la chance de continuer encore de le faire aujourd’hui dans ce décors de musée. On visite ce bâtiment magnifique en longeant les couloirs de classes sous l’oeil attentif des élèves. À l’étage on découvre plusieurs fresques. Une salle est consacrée à Melchor Ocampo, réformateur et gouverneur du Michoacan. On y trouve toute sa bibliothèque et son coeur conservé.

Le Palais de justice sur la place principale est aussi digne d’intérêt. Le beau bâtiment aux différents patios et nombreuses arcades fut à la base construit pour être l’hôtel de ville. Il abrite une fresque de Agustin Cardenas représentant le pouvoir de Morelos.

À l’est de la ville on trouve un ensemble de belles constructions comme la reproduction de la fontaine Las Tarascas représentant un plateau de fruit porté par 3 Tarasques. L’originale fut volé en 1940. Juste à coté on contemple le vieux aqueduc et ses 253 arches en parfait état. Il est si long qu’on ne peut en apercevoir le bout. D’ici part la promenade Calzada Fray Antonio de San Miguel, une grande allée piétonne ombragé et calme, si agréable. En suivant ce chemin on arrive sur la grande Plaza Morelos avec sa statue de Morelos bien sure.

On trouve à Morelia deux lieux insolites. Le premier, la bibliothèque publique de l’université de Michoacan, aménagé dans l’ancien temple chrétien de la Compaña de Jesus. Les lecteurs se réunissent dans cette magnifique bâtisse au plafond vouté, entouré de milliers de livres remontant jusqu’au XVI ème siècles. L’autre, le Santuario de Guadalupe avec son intérieur surchargé de dorures en tout genre et de milles couleurs. On se croirait presque dans un temple hindou tellement le style est différent.

Pour découvrir ou acheter de l’artisanat du Michoacan il faut aller à la Casa de las Artesanias et son musée dans l’Ex Convento de San Francisco. On y trouve ainsi des objets traditionnels comme les fameux ananas en céramique, les guitares, le bois taillé… Mais également du textiles avec des tissus brodés.

Où faire une pause gourmande à Morelia?

Les friandises de Morelia sont réputée dans la région et ce n’est pas pour rien. Les boutiques De La Calle Real permettent ainsi de les découvrir. Le Rollo de Guayaba (roulé de goyave) est savoureux mais vous trouverez toutes autres confiseries faites à base de fruits, de noix, de lait et de sucre. Si vous voulez plutôt vous asseoir à une table, on vous conseillera sans hésiter le Cafe Michelena. Il a tout pour plaire avec son emplacement face à la cathédrale et son bel intérieur qui fait également librairie. Vous y trouverez toutes sortes de pâtisseries à accompagné avec un café ou un chocolat.

Où manger à Morelia?

Découvrez La Fonda Marceva et ses spécialités de la cuisine terre chaude du Michoacan. Les plats sont bons et copieux, tout ça en étant bon marché. On profite du soleil sur une de ses deux terrasses colorées au bruit de sa fontaine. Énorme coup de coeur pour le Restaurante Lu et sa cuisine raffinée et inventive. C’est l’un des meilleur restaurant que nous ayons fait au Mexique. Les ingrédients typiques sont revisités de façon gastronomique, tout simplement un régal. On profite de la vue sur la cathédrale à la nuit tombée. Nous n’avons pas d’hôtels à recommander car nous avons été énormément déçu par le notre.

 

N’hésitez pas à aimer, commenter et suivre la suite de notre voyage au Mexique.

 

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :