SAN CRISTOBAL DE LAS CASAS

Comment ne pas fondre pour cette ville extraordinaire. C’est une de nos destinations préférées depuis notre arrivée au Mexique. La ville possède une atmosphère si particulière et typique. Perchée sur les hauts plateaux et entourée de pins, on se balade dans ses rues pavées et ses marchés traditionnels. San Cristobal de las Casas porte ce nom en l’honneur de Bartolomé de la Casas, un évêque espagnol qui défendit les peuples indiens avec conviction. La ville est également très marquée par le mouvement Zapatiste qui l’a choisi comme une des bases de sa révolte.

Nous y sommes arrivés un matin très tôt après un long trajet de bus. La différence de température y est très grande -15°C avec Palenque. Nous sommes allés nous balader dans les marchés de la ville. Un marché d’artisanat se tient autour du Temple de la Caridad et de l’ex-couvent de Santo Domingo de Guzman, on y trouve pleins de stands d’objets typiques du Chiapas, notamment des tissus, de l’ambre et des sacs en cuir. C’est l’endroit parfait pour ramener quelques souvenirs, nous en avons donc profiter pour nous ramener un sac et un tissu, tout deux fait main pour une somme modique.

Un peu plus loin on arrive au marché municipal où l’on peut trouver de tout en participant à l’économie locale. Nous en avons donc profité pour acheter nos fruits et légumes qui se trouvent être de bien meilleure qualité que dans les supermarchés. Dans les allées du marché les femmes se balladent avec leurs poulets encore vivant à la main. C’est un lieu de partage et de vie très important.

Il est vraiment agréable de se balader dans les rues de San Cristobal et d’y découvrir ses magnifiques édifices et ses places avec beaucoup de charme comme la Plaza de 31 de Marzo. On a pu notamment observer l’arc de Carmen d’un rouge profond. C’est une ville très culturelle avec de nombreuses associations comme dans le joli centre culturel El Carmen. Deux points de vues aux extrémité du vieux centre permettent d’admirer la beauté du paysages aux milieu des montagnes, au coucher de soleil c’est superbe.

La ville propose des Free WalkingTour avec des itinéraires différents à chaque visite. Nous en avons donc fait deux, c’est super pour voir la ville d’un autre point de vue et découvrir de bonnes adresses. Aussi bien des petits bars, des galeries d’art que des restaurants avec des dégustation gratuites. Ils partent toujours de la place principale près de la magnifique Cathédrale qui est l’emblème de la ville. Nous n’avons pas pu rentrer à l’intérieur car celle-ci était en travaux comme beaucoup d’autres églises de la ville dû au tremblement de terre. Pour un autre super point de vue, nous nous sommes dirigés au Mudrā. A la fin du tour on vient déguster le Pox à La Espirituosa, alcool à base de maïz. On a pu gouter l’original, celui à la fleur Jamaica et au chocolat, ce n’est pas mauvais du tout.

Près de San Cristobal se trouvent de nombreux villages indiens tzotziles malheureusement très marqués par la pauvreté. Le premier que nous ayons visité est San Juan Chamula, celui-ci possède une magnifique église blanche sur sa place principale. Mais le plus impressionnant est son intérieur aves ses pratiques religieuses particulières que malheureusement nous n’avons pas pu photographier car c’est interdit. Lorsque l’on pénètre dans l’église l’encens embaume la salle. Le sol est recouvert de pins et de bougies allumées. Les fidèles viennent y bénir leur poulet, leur Coca Cola ou leur Pox dont les rôts sont censés évacuer les mauvais esprits. Les mariachis jouent dans ce qui ressemble à un grand bazar. Sur les cotés, des statues de saints sont habillées et entourées de miroirs. Ce fût une expérience vraiment unique. Un peu plus loin, nous avons visité le village de San Lorenzo Zinacantan, celui-ci vit notamment du tissage. Les habitants portent des vêtements caractéristiques violet brodés de fleurs.

Nous avons également visités le musée Na Bolom qui regroupe des vestiges archéologiques ainsi que des photographies réalisés par les anciens propriétaires anthropologues. Il représente parfaitement le style de maison colonial de San Cristobal. Nous avons d’ailleurs d’avantage apprécié le musée pour la beauté du bâtiment que pour son contenu.

Nous sommes également allés aux grottes dans les environs de San Cristobal. Pour y accéder on rentre dans une grande foret de pins où diverses activités sont proposées comme des balades à cheval. On peut entendre les entrainements du camps de militaires qui se trouve juste à coté. La visite de la grotte est sympathique, ça change de ce que l’on a pu faire jusqu’à présent.

Où boire un bon café ou chocolat du Chiapas?

Comment venir à San Cristobal sans gouter ses deux spécialités gourmandes. Pour un vrai chocolat épicé du Chiapas on se dirige vers Cacao Nativa. Il y en a plusieurs en ville et c’est vraiment ici que l’on peut boire le meilleur. Nous avons d’ailleurs ramener du chocolat en poudre pour en faire chez nous. Pour prendre son café ou chocolat en profitant d’une petite place si mignonne avec une superbe vue sur la ville, on vient au Kukulpan. Il faut savoir que dans cette région le chocolat se boit d’avantage à l’eau qu’au lait. Et pour accompagner son chocolat ou café de délicieuses pâtisseries ou viennoiseries françaises comme chez nous, on vient à Oh la la! Qu’il est bon de retrouver ces saveurs qui nous avaient tant manqué!

Où manger à San Cristobal?

Nous nous sommes fait plaisir coté restaurant car ils sont tellement bon marché dans cette région. On a pu tester le Tierradentro, tenu par des zapatistes, il se trouve dans un grand patio très agréable et propose des plats faits maison de toutes sortes. Pour de très bonnes pizzas, ce qui assez rare au Mexique, nous sommes allés à la Pizzeria El Punto. Ça change de toutes les spécialités à base de maïs. Avec le Free WalkingTour, on a pu découvrir deux petites adresses typiques. El Caldero qui proposent des soupes mexicaines délicieuses, notamment le fameux pozole à base de maïs. Et Kokono’ qui est l’endroit parfait pour goûter la cuisine du Chiapas et notamment la compote de chilacayote, petite courge. Tout les plats sont bios et super gouteux.

Où sortir boire un verre (ou même deux) à San Cristobal?

On trouve pleins de petits bars sympas dans la ville mais un nous a vraiment plus. C’est La Vina de Bacco, petit bar à vins qui propose des verres à moins d’un euro et pour chaque verre une tapa est offerte. Nous avons mangé sur place en profitant des concerts donnés sur la rue. Autre lieu plaisant dans un style différente, le Café Bar Revolucion avec ses concerts chaque soirs. L’ambiance y est vraiment sympa.

Où dormir à San Cristobal?

Nous avons dormis dans l’auberge de jeunesse Puerta Vieja qui est une de nos auberges préférées sur toutes celles que nous avons pu faire. Elle possède un grand jardin où le soir quand il fait frais on allume un feu. Des soirées ou repas sont proposés presque tous les soirs et les petits déjeuners sont vraiment délicieux. Nous y avons fêté les 5 ans de l’auberge, pour l’occasion un cochon a été grillé accompagné de concerts. C’est vraiment un super souvenir pour nous.

 

N’hésitez pas à aimer, commenter et suivre la suite de notre voyage au Chiapas.

2 commentaires sur “SAN CRISTOBAL DE LAS CASAS

Ajouter un commentaire

  1. Super le récit de San Cristobal de las Casas !

    Il semble que ce que vous découvrez est plus intéressant et surtout plus varié que dans le Yucatan …

    En tout cas, ça donne envie de boire un bon petit chocolat local ! ;-)))

    Profitez bien !

    On vous embrasse,

    F&D

    Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :